(2010) Épicurienne – Faut savoir choisir ses combats

Étape de recherche autour d’un texte d’Anick Martel dans le cadre de sa maîtrise en art à l’UQAC.  Mise en voix et espace.  Travail du son en direct.

DSC_6251 DSC_6255 DSC_6295 DSC_6271 DSC_6308 DSC_6402

Le texte a été publié en 2011 aux éditions La Clignotante dans le recueil Porosité.

Lieu de présentation : Studio-Théâtre de l’UQAC dans le cadre de l’événement Voler le temps de la maîtrise en art

Porosité est un recueil regroupant sept textes oscillant entre la nouvelle littéraire et le théâtre, la prose, la poésie et le slam. Sept textes ( Jailhouse Rock ; Phare_Ouest / Le dernier train ; Marie sans nuit ( Pour chaque nuit une nouvelle Marie ) ; Et crie la belle crie : j’en suis à toi ; Fermer le ciel ; Ladida ; Épicurienne – Faut savoir choisir ses combats – ),  sept univers singuliers liant intimement le fond et la forme dans une mise en espace de la page ludique, travaillé en collaboration avec l’artiste interdisciplinaire et éditrice, Cindy Dumais.

Pour lire le mémoire d’Anick Martel sur sa recherche
«J’écris : Porosité : (En)jeux des écritures actuelles dans le théâtre contemporain
http://constellation.uqac.ca/2516/

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s